Eternellement vôtre

 Je n’ai pas toujours trouvé le temps long chez Mme Capelline. Avant, j’y allais avec tellement de bon cœur que j’avais l’impression d’aller chez une amie. J’arrivais, je lui disais qu’il fallait qu’elle arrête d’être si belle parce que c’était trop pour mes yeux, elle me tapait en riant, me traitait de « vilaine ! » et je…

Même si c’est dans l’espace

Comme d’habitude, on s’écrivait et cette fois, on plaisantait à propos de notre faux futur mariage. Sur le fait que j’aurais tout à gagner et que toi… tu m’aurais moi. « C’est déjà pas mal. Je dois y aller, je t’appelle ce soir. » Ton dernier message était celui-ci. Puis silence radio. J’ai d’abord cru que tu…

Ce que tu mérites

Ces moments que je passe avec ma sœur ont toujours été particulièrement précieux pour toutes les deux. Ce sont des trêves, des moments d'apaisement, de réconfort dans lesquels nous mettons nos vies à jour. S'inquiéter pour moi fait partie de son quotidien mais je trouve qu'elle est particulièrement tendue aujourd'hui. Elle me regarde étrangement, de…

Laisse ta porte ouverte

C'est vrai que j'ai toujours apprécié les femmes qui portent en elles un brin de mélancolie. Toi, tu m'avais plu tout de suite. Plus je te découvrais et plus je comprenais à quel point il était difficile de te cerner. Tu m'échappais, tu étais insaisissable et pourtant tu semblais tentée de t'ouvrir à moi. Lorsque…

Je vais dormir

Il était aux alentours de vingt-trois heures et trois cafés quand je t'ai envoyé un message pour te dire que j'allais dormir. Et comme bien d'autres soirs depuis plusieurs mois, je n'allais pas vraiment dormir. Tu rentreras ce week-end comme tous les week-ends et je ne supporte plus de vivre les trois quarts de notre…

Nouvelle feuille

J'ai cru avoir écrit hier mais je ne retrouve pas le cahier dans lequel j'avais écrit. Ce n'est pas plus mal, nouvelle feuille, nouveau départ ? J'ai mal au bras ce matin. Je demanderai à Jean de me prendre rendez-vous chez le médecin quand il viendra me voir, s'il vient. Mon café est froid. Je…

Ma faute

Loin de se contenter de « je t’aime », ce qu’il exprime démontre. Il démontre qu’il me connait mieux que personne, qu’il sait exactement ce dont j’ai besoin et il me place sur un piédestal tel que même des parents ne le font pas. Alors, si sa main caresse mon visage pour essuyer mes larmes, qu’importe que…